fbpx

TECHNIQUE DE TRANSPLANTATION CAPILLAIRE LA PLUS COURANTE: FUE

La technologie la plus courante  lors d’une opération de transplantation capillaire est la technique FUE, qui est réalisée sous anesthésie locale, où les racines sont prélevées à l’aide d’un micromoteur. Cette technique constitue la base de toutes les méthodes de transplantation capillaire.  Les étapes de base sont les mêmes pour toutes les méthodes de transplantation capillaire.  Les racines sont prélevées, les rainures sont ouvertes et les racines prélevées sont plantées dans les rainures ouvertes. Les angles qui sont le facteur le plus important pour obtenir une forme de cheveu naturel, doivent être différents à chaque partie de la tête. Au dernier stade, les follicules prélevés sont soigneusement placés dans les rainures.

Les appareils utilisés lors du processus de prélèvement de racines, les différences dans les outils utilisés au cours de l’ouverture de rainures et au cours de la transplantation, causent la nomination différente des techniques de transplantation capillaire.

Cette technique est basée sur le prélèvement  des unités folliculaires pileux (greffes) avec un micromoteur spécifique à cette procédure sans utiliser de scalpel chirurgical. La couche supérieure de la peau  est prélevée avec un micromoteur avec  pointes spéciales de 06 à 1.4 mm  de manière à ce que le poil reste au milieu  et les unités folliculaires sont prélevées sans endommager les tissus distendus  sous-jacents  avec des micro-pinces spéciales pour cette procédure également. Chaque unité folliculaire contient 1 à 4 cheveux et racines. Avant  cette procédure, les cheveux de la zone où le follicule sera prélevé sont rasés de sorte à laisser 1 à 2 mm. Les follicules prélevés individuellement après anesthésie locale à la fois dans la zone  donneuse que dans la zone receveuse, sont transplantés sur la zone chauve.

Les avantages de la technique FUE par rapport aux méthodes classiques;
  • L’absence de points de suture et de cicatrices,
  • La courte durée du temps de traitement,
  • Le retour rapide de la personne à sa vie quotidienne après l’opération,
  • L’absence de douleur pendant et après l’opération,

Les minuscules trous dans la zone où les follicules ont été prélevés se ferment sans laisser de trace  en 1 semaine. Les séances peuvent être appliquées consécutivement ou tous les deux jours et 1500 à 4500 follicules pileux peuvent être prélevés à chaque séance, en d’autres termes, environ 3000-10000 cheveux peuvent être transplantées en 1 séance. Il n’est pas nécessaire d’attendre entre les séances telles qu’il est dans la technique classique. De plus,  il n’y a pas d’engourdissement, de saignement, de cicatrisation dans la zone donneuse et il n’est pas nécessaire d’enlever des points de suture. Comme la ligne de démarcation du cuir chevelu n’est pas retirée de la zone de la nuque, la guérison est beaucoup plus rapide.

Dans les cas où ù il n’y a pas assez de follicules dans la zone de la tête, les unités folliculaires peuvent être prélevées sur différentes parties du corps (poitrine, dos, abdomen, zone des jambes, etc.) et transférées vers la tête. Le nombre de cheveux sur le cuir chevelu ne détermine pas si le patient est candidat à l’opération.

En plus de tous ces avantages, il s’agit d’un processus long par rapport à la méthode classique car les follicules pileux sont prélevés un à un. Cependant, prenant en considération que dans la technique standard d’excision du cuir chevelu  (transplantation capillaire classique- FUT), 1500-2000 unités folliculaires peuvent être obtenues en une seule séance ; il est évident que l’une des raisons de la longue procédure est que numériquement plus de greffes sont prélevés.

Bien évidemment, comme plus de cheveux peuvent être transplantés numériquement avec une transplantation avec la technique FUE, les coûts sont légèrement plus élevés. Cependant, il ne faut pas oublier que la technique était plus coûteuse lorsqu’elle a été mise en place pour la première fois.

Quel que soit la technique utilisée, il conviendra que la chirurgie de restauration capillaire soit effectuée par des chirurgiens plasticiens qui pratiques et qui connaissent au mieux la chirurgie et l’anatomie du cuir chevelu.

Dans cette méthode, les follicules pileux sont prélevés avec la technique FUE à l’aide d’un micromoteur et des pointes spéciales en saphir sont utilisées à la place des lames métalliques pendant la phase d’ouverture de rainures. Grâce à ces pointes, des micro-rainures  plus petites peuvent être ouvertes et le processus de guérison est accéléré. 

Méthode Fue
1ère étape : Planification de l’opération

Au sein du Centre de transplantation capillaire Kolan, tout d’abord la zone à transplanter est évaluée par le médecin. Prenant également en considération les désires du patient, la planification de l’opération de la transplantation capillaire est effectuée. Lors de cette entrevue, le degré de la perte de cheveux, les zones à transplanter et le nombre de greffes sont déterminés.

2ème étape : Prélèvement des follicules pileux
  • La deuxième étape de l'opération consiste à prélever autant de follicules pileux que le nombre idéal de greffes de la zone donneuse sous anesthésie locale. L'une des étapes les plus importantes qui distingue la méthode FUE des anciennes techniques est la phase de «collecte». Dans la méthode FUE, les follicules pileux sont prélevés un par un et des coupes linéaires ne sont pas effectuées comme dans les anciennes méthodes. Seules de minuscules incisions se forment avec la méthode FUE. Le temps de guérison de ces incisions est très court.
  • La collecte n'est pas faite au hasard, les follicules pileux prélevés de la zone donneuse sont collectés à intervalles égaux. De cette manière, lorsque les cheveux poussent, aucune situation asymétrique n'est rencontrée.
  • La zone donneuse : il s’agit de la zone où le follicule pileux sera collecté pour la transplantation. La zone située entre les deux oreilles est choisie comme zone donneuse. Selon la prédisposition génétique, les cheveux situés dans cette zone sont codés pour ne pas tomber.
Une transplantation capillaire est possible dans Kolan Hair!!!

L’anesthésie est assurée par « des injections sous pression » lors de la transplantation capillaire.  Les patients ne ressentent aucune douleur lors de l’application.

La partie la plus douloureuse et la plus redoutée lors des opérations de transplantation capillaire est généralement les aiguilles utilisés pour l’anesthésie locale. Nous pratiquons une anesthésie locale sans douleur dans notre centre afin de maintenir la satisfaction des patients au plus haut niveau. Des dispositifs actionnés par pression spécialement développés pour cette application sont utilisés.

Lors de cette application, une anesthésie régionale est fournie au patient sans avoir besoin d’aiguilles, grâce à des dispositifs d’anesthésie spéciaux. Au cours de l’opération, les appareils d’anesthésie sans aiguille pulvérisent l’agent anesthésique avec pression, lui permettant d’atteindre le tissu sous-cutané à travers les pores. Grâce à ces appareils spéciaux, dans lesquels seule la tête en silicone touche la peau, l’agent anesthésique est répandu sous la peau sur une zone plus large que l’aiguille, éliminant ainsi la douleur.

3ème étape : Préparation de la zone à transplanter
  • Chaque étape est d'une grande importance dans la transplantation capillaire pour obtenir un aspect intense et naturel. L’ouverture de rainures dans les zones à transplanter en fait partie. Il est très important que le tissu ne soit pas endommagé et que la circulation sanguine ne soit pas perturbée lors de l'ouverture de rainures. Pour cela, des lames « à pointe en saphir » sont utilisées dans le Centre.
Les lames à pointe en saphir présentent de sérieux avantages par rapport aux outils en acier:
  • Le saphir qui est un cristal assez dur, ne perd pas son acuité ; par conséquent aucune perte de tissu n’est rencontrée lors de l’ouverture de rainures.
  • La circulation sanguine n'est pas altérée.
  • Il est antimicrobien.
4ème étape : Mise en place des greffes

Les greffes sont placés un par un dans des zones prédéterminées dans la zone de transplantation prête. La détermination des directions des rainures  des zones où les greffes prélevés de la zone donneuse seront placés est une étape très importante. Ces deux placements stratégiques sont directement liés à l’aspect naturel des résultats de la transplantation capillaire.