fbpx

Perte de cheveux

La calvitie, la perte de cheveux de type masculin, la perte génétique, l’alopécie androgénétique (perte de cheveux héréditaire de type masculin) sont des termes utilisés pour décrire la même chose. Chez les hommes les cheveux tombent généralement de l’avant et du haut de la tête mais restent à l’arrière et sur les côtés. Chez les femmes la perte de cheveux est également généralement héréditaire et les cheveux tombent généralement de manière dispersée.

Le diagnostic d’alopécie androgénétique est très distinct chez l’homme. Cette situation peut être facilement diagnostiquée en regardant la répartition de la perte de cheveux et en examinant la diminution des cheveux dans la zone où les cheveux sont clairsemés. La situation appelée miniaturisation est une diminution du diamètre et de la croissance des cheveux et peut être mesurée avec un appareil appelé «densitomètre». La miniaturisation n’est observée que dans la perte de cheveux d’origine génétique. Il aide également au diagnostic dans la perte de cheveux observé  chez les autres membres de la famille et chez les autres membres parentés dans la perte de cheveux héréditaire de type masculin. Cependant, il peut ne pas toujours y avoir un antécédent de perte de cheveux chez d’autres membres de la famille. La perte de cheveux héréditaire chez les femmes n’a pas d’apparence particulière permettant un diagnostic.

Pour cette raison, il n’est pas possible  de dire la raison uniquement avec une consultation. En résumé, diverses maladies médicales sous-jacentes chez les femmes peuvent provoquer un type de perte de cheveux similaire à la perte de cheveux héréditaire. Chez les femmes, la perte de cheveux causée par de nombreuses raisons non héréditaires telles que la grossesse, les problèmes gynécologiques, les pilules contraceptives, les maladies thyroïdiennes, peut imiter ce que l’on observe dans le type héréditaire.